Brazil Forest

Forêts plantées et biodiversités

Forêts plantées et biodiversités

Selon les dernières prévisions, si le déboisement continu au rythme actuel, 40% des espèces existantes dans le monde seront éteintes dans les 100 prochaines années.

 

Dans ce scénario, le Brésil a un rôle indiscutable puisqu'il est le leader mondial de la biodiversité (faune et flore) abritant environ 20% des espèces de la planète. Un bon exemple brésilien de la relation entre la production et la conservation de la biodiversité provient de l'industrie des forêts plantées.

 

En ce qui concerne la flore, il y a une grande préoccupation dans la protection des espaces naturels, car pour chaque hectare planté avec des arbres à des fins industrielles,quelques 0,7 hectares des forêts primaires sont conservées - ce qui signifie que la zone est protégée. Elle représente aujourd'hui environ 6 millions d'hectares.

 

Les forêts plantées contribuent également à la préservation de la faune sauvage. Les forêts naturelles, entrecoupées de forêts plantées productives, créent des couloirs écologiques qui favorisent la circulation de différentes espèces, qui maintiennent les habitudes naturelles des animaux, des plantes et des microorganismes, garantissant la nourriture et l'abri tout en fournissant suffisamment de produits pour le marché de consommation.

 

Malgré l'occupation de moins de 1% du territoire brésilien, l'industrie des arbres plantés compte 41% des espèces d'oiseaux en voie d'extinction et 38% des espèces de mammifères également menacées.

Cela prouve que la gestion du paysage contribue de manière adéquate à la survie des espèces, contrecarrant le concept selon lequel les forêts plantées sont des déserts verts.

 

 

 

 

Source : http://iba.org/images/shared/Biblioteca/Infografico_Biodiversidade.pdf

Corner