Brazil Forest

4ème Trimestre 2016 : Beaucoup de promesses en 2016, beaucoup d’incertitudes pour 2017

4ème Trimestre 2016 : Beaucoup de promesses en 2016, beaucoup d’incertitudes pour 2017 Suite à l’élection du nouveau président des Etats-Unis, Donald Trump en novembre 2016, certains pays émergents ont bénéficié de cette élection. C’est notamment le cas du Brésil et de la Russie. Le Brésil, sixième puissance économique mondiale* et pays producteur de matières premières se ravie de ce changement. La hausse des cours de matières premières est un réel atout pour cette puissance économique émergente. En effet, septième producteur et exportateur mondial de produits pétroliers, le Brésil ne peut qu’en tirer profit. Egalement, l’amélioration de la contribution à l’investissement fut un facteur marquant pour les pays émergents. Le taux d’intérêt augmentant, les actions sont donc devenues la cible d’investissements. A l’inverse du Brésil et de la Russie, la Chine et le Mexique souffrent de cette victoire. Nous attendons alors une croissance du PIB au Brésil de 0,4 % pour l’année 2017* (-3,6% en 2016*) montrant que ce pays connaît une réelle reprise économique. 

Source : CIC Nord-Ouest Conjoncture Economique et Boursière – Janv 2017 / *chiffre COFACE
Corner